Faire le ménage

SAVOIR FAIRE LE MÉNAGE

‘An glan agus an neamhglan’
Le propre et le malpropre
Priorités gaéliques

Les Dictionnaires Robert, en particulier le Dictionnaire Historique de la Langue Française, est formel. Le mot français ‘sale’ vient directement du gaélique d’Irlande, salach Et cela ne s’arrête pas là. La langue française a également emprunté le mot irlandais contraire, glan, propre. À la petite différence près qu’en français le mot dérivé, glaner, n’est pas d’usage aussi répandu et se trouve aujourd’hui dans un champ de blé, glaner, ‘faire glan’, réservé à un domaine spécifique et agricole, à savoir ramasser ce qu’il reste après la moisson.

Gaelique mot français emprunté au gaélique
salach [salåk] sale         sale
glan [glanne] propre       glaner

 

C’est quand même curieux que les Français n’aient pas eu leur propre mot pour sale et glaner déjà en stock ? La saleté leur était inconnue ? Les Irlandais sont-ils plus experts dans le domaine de propreté et de la saleté ? Les Romains attestent que les Celtes ont inventé le savon et que les Gaulois s’en servaient beaucoup. Est-ce pour cela qu’ils n’eurent pas besoin du mot ‘sale’ pendant des siècles ? Que des questions sans réponse apparente. Une étude sur le terrain s’impose. Si jamais vous avez le courage faites-vous inviter chez un Irlandais. Il y en a cinq million en Irlande et quinze mille en France. Chez chacun d’eux vous découvrirez un véritable sanctuaire de la propreté, une célébration d’ordre et de rangement. Voici quelques phrases en gaélique, bien choisies, pour vous aider à exprimer votre émerveillement.

Tá sé iontach glan anseo
[tå ché iontåk glanne ancho]
Il est merveilleusement propre ici !

Vous pouvez éventuellement vous leurrer, penser que tout est rangé chez vous, mais il y en aura toujours qui vous diront la triste vérité. La sagesse gaélique a tout prévu, même de trouver un ami bienveillant en qui vous pouvez faire confiance :

Is maith an scáthán súil charad
[isse maï åne skåhåne soule karade ]
L’œil d’un ami est un bon miroir

Mais ne vous désespérez pas, consolez-vous car faire le ménage n’est jamais gagné d’avance, les débuts seront toujours difficiles. Encore un peu de sagesse gaélique pour vous remonter le moral :

Bíonn gach tosach lag
[bione gåk tosåk låg]
Tout commencement est faible

Les Irlandais sont tellement obsédés par le mot glan qu’ils en ont fait un adverbe, qui signifie ‘complètement’, ‘tout à fait’, dans l’esprit gaélique où glan, propre, est un état extrême et excessif.

Quelques exemples ne seront pas hors de propos.

glan as a mheabhair
[glanne asse a viau-aïr]
complètement fou

mot à mot, ‘ proprement hors de ton esprit’

go cinnte glan
[go kincha glanne]
complètement tout à fait

mot à mot, ‘ sûrement propre’

Il y a des Français qui pensent que certains Irlandais sont peu inclinés à faire le ménage chez eux. Ils n’ont pas compris la situation. La propreté a été linguistiquement inventée par des Irlandais ! Quod erat demonstrandum.

Note du webmestre (gaulois) : Hé, M Mac Guill, cette fois, votre chronique a un petit parfum de revanche !! Ne serait-ce pour avoir commis des remarques sur votre sens si particulier, si “poétique”, de l’ordre, de la symétrie, de l’endroit où il fallait ranger les bouteilles vides et les crosses de hurley ?! Ne changez rien, c’est très agréable comme ça, même si Naz’ affirme le contraire !

 

© Chronique-gaélique 2003 – tous droits réservés
Dernière mise à jour : dimanche 25 mars 2007
Un site-express réalisé gracieusement par ICS pendant la récré.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *