SCOUTISME ET RANDONNES

Rien de mieux pour échapper au stress de la vie citadine que de partir à la campagne, faire une petite randonnée, histoire de se remuer les méninges, d’aérer ses neurones.

siúl [schule] marcher
siúlóid [schule-oigue] marche, randonnée
siúlóir [schule-oire] marcheur, randonneur

Nous pouvons déjà tenter une petite chanson du 17éme siècle, reprise et rendue célèbre par le groupe Clannad. Une jeune irlandaise chante sa tristesse à cause du départ de son amoureux, parti faire fortune dans l’armée française. Quatre siècles plus tard, les Irlandais viennent toujours en France, mais hélas les Irlandaises ne chantent plus comme avant !

‘Siúl, siúl, siúl a rún’
[schule, schule, schule, a rune] ‘Marche, marche, marche mon amour’

Une ballade à la campagne est avant tout une source de joie, mais on ne rentre pas à la maison systématiquement le teint frais et les joues roses, en parfait état pour reprendre nos études. La prudence est une autre vertu, et le mac léinn doit prévoir les petits bobos.

spuaic [spu-ack] ampoule
crampa [crampa] crampe
dó gréine [deau grenna] coup de soleil
Tá pian i mo chois.
[tá pine e mo kos] J’ai mal au pied.

Aussi curieux que cela puisse apparaître, spuaic, ampoule, peut signifier aussi la flêche d’une église. Tout de monde ne peut pas regarder la flèche d’une église et penser aux ampoules de ses pieds ! Il est plus facile de comprendre la tendance universelle qui est d’imaginer que ce qui n’est pas à sa portée est forcément mieux. Regardons la phrase suivante.

‘Is glas na cnoic i bhfad uainn’
[is glasse na crique e wad ouaine] ‘Les collines lointaines sont vertes’

Le mot tuath, campagne, a aussi le sens historique de peuple, tribu. Donc Tuatha Dé, le peuple de Dieu, Tuathe Dé Danann, le peuple de la déesse Danu. Tuatha signifiait aussi petit royaume. l’Irlande à l’époque, , était un pays d’une centaine de tuaith, chacun avec son rí tuaithe, petit roitelet. Une telle organisation, tout à fait en accord avec l’esprit celte, allait quand même s’avérer inadaptée à résister à l’invasion de l’énorme royaume centralisé des Anglais.

amuigh faoin tuath
[amui foine tua] à la campagne

amuigh faoin aer
[amui foine tua] à l’exterieur

Curieusement, la randonnée est beaucoup moins populaire en Irlande qu’en France. Peut-être parce que l’idée de se balader sous la pluie à travers la campagne n’a rien d’extraordinaire pour le peuple irlandais. Peut-être cela va changer maintenant les Irlandais d’aujourd’hui sont de plus en plus citadins. Grands experts des randonnées sont nos amis les scouts, et là encore le scoutisme en Irlande est moins présent qu’en France. Ce qui nouis empêche pas d’apprendre quelques nouveaux mots.

‘Bí ullamh’
[bi ullave] ‘Toujours prêt’

À noter que le gaélique dit ‘sois prêt’, et non ‘toujours prêt’, le scoutisme gaélique n’est pas si présomptueux que le scoutisme français !

gasóg [gasougue] scout
banóglach [bane oiguelock] guide
gruagach [gruagock] jeannette

Aujourd’hui on dit bien gruagach pour jeannette, auparavant le même mot signifiait monstre poilu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *